mercredi 26 juin 2013

Billy the Kid and Calamity Jane !


Nos petits filleuls, Maël et Sarah, en véritables stars du far-west, samedi dernier lors du Wild West Show !

mardi 25 juin 2013

Shopping en librairie !

J'ai fait un petit tour vite fait chez mon libraire à midi, et j'ai craqué sur ces deux livres qui ont l'air passionnants :




La carte du temps de Félix J. Palma :
Londres, 1896. Il n'y a pas que dans l'imagination de l'écrivain H. G. Wells que l'on peut voyager dans le temps. Avec ses séjours en l'an 2000, l'agence Murray fait un tabac... Révolution ou canular ? Andrew Harrington y voit la possibilité de revenir huit ans en arrière et de sauver sa bien-aimée, assassinée par Jack l'Eventreur. D'autres, comme Wells lui-même, n'y croient guère. Le temps va toutefois lui jouer des tours, ainsi qu'à ses confrères Henry James et Bram Stoker... A quelques paradoxes près !

"Du gros calibre. Pour un grand huit littéraire époustouflant d'érudition et de loufoquerie"
Le Nouvel Observateur

"Une romance scientifique jubilatoire"
24 Heures


L'invisible de Robert Pobi :
Jake Cole, profiler hors-catégorie au FBI, revient dans la maison où il a grandi. Son père, artiste de génie à moitié fou, est mourant. Quand le shérif du coin lui demande de l'aider à résoudre un double meurtre, tout son passé ressurgit. Jake est convaincu que son père connaît l'identité de ce dépeceur fou. Et si la clé résidait dans ces milliers de tableaux peints par son père, qui semblent constituer un étrange puzzle ?

"Dans ce premier roman impressionnant, Robert Pobi s’intéresse à un trait commun que partagent artistes, médecins et policiers, celui d’interroger obsessionnellement les apparences afin d’atteindre, peut-être, la vérité qui se cache derrière. Avec une efficacité et une maîtrise dignes des plus grands auteurs de thrillers, il tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page, au fil d’une intrigue machiavélique, jusqu’au coup de théâtre final, qui place le livre au niveau des plus grandes réussites du genre."

jeudi 20 juin 2013

Il manquait quelque chose dans l'escalier !

Depuis 4 ans que nous sommes "chez nous", nous nous disions toujours qu'il manquait un petit quelque chose pour habiller ce haut mur de la cage d'escalier. On cherchait des idées, on en trouvait mais ça n'allait pas, bref, on attendait de trouver le truc qui habillerait bien le mur. Et voilà ! L'affiche grandeur nature du festival Etonnants Voyageurs 2012, que je trouve très belle, a trouvé sa place sur ce bien grand mur tout nu !


Par contre, quel bin's pour l'accrocher, car c'est un mur en béton. On a d'abord du coller l'affiche sur une grande plaque de bois sur mesure, puis, installer deux escabaux de chaque côté de l'escalier, avec un parpaing sous un pied de chaque échelle à cause des marches qui font que les échelles sont bancales ! Mettre une planche en bois entre les barreaux de chaque échelle, et voilà mon Philou, grimpé sur cet échaffaudage de fortune pour percer les trous, puis moi, lui tendant à bout de bras cette grand plaque de bois bien lourde qui doit faire 3 fois ma taille !!! Mais, mission accomplie !

lundi 17 juin 2013

vendredi 14 juin 2013

Gros gros coup de coeur...

... Pour cette belle rencontre musicale avec Melissmell, un groupe aux chansons rock et très engagées, un peu dans la même veine que Noir Désir.

J'ai craqué complètement pour la musique, mais surtout pour les paroles abordant les maux de notre société tels que l'injustice, l'exclusion et l'anticapitalisme. Un militantisme affiché : on a presqu'envie d'avoir le poing levé en écoutant l'album "Ecoute s'il pleut...". Et puis une voix écorchée mais puissante, parfois rageuse...

Une superbe découverte donc, pour ce groupe qui s'est par ailleurs, constitué à Strasbourg !
 
J'aurais envie de vous faire écouter toutes les chansons de l'album mais mon choix, pour ce partage avec vous, s'est porté sur "Aux armes", mix de la Marseillaise et de l'Internationale revisitées, et "Les enfants de la crise" :
 
Aux armes (superbe clip) :
 
 
L'EP contient une très belle version acoustique :
 
 
 
Les enfants de la crise :
 
 
 
Et puis pour la petite histoire, je ne connaissais pas du tout ce groupe, j'ai pris le CD au hasard parce que je trouvais le graphisme de la pochette superbe, tout comme le livret. Nous ne sommes qu'à mi-2013, mais je pense que Melissmell sera l'un de mes plus beaux coup de coeur musical de l'année !
 
 
 



 
J'oubliais : ils viennent de sortir leur second album : "Droit dans la gueule du loup"

mercredi 12 juin 2013

Envie de fraîcheur ?

Vous je ne sais pas, mais moi, quand il fait chaud et que j'ai soif :
- j'ai pas envie d'eau
- j'aime pas les sodas
- je ne suis pas tellement jus de fruits
- je ne suis pas bière non plus quand il s'agit de se désaltérer tout au long de la journée...

Et puis en me baladant sur le site de Lov Organic dont j'apprécie particulièrement les thés, j'ai découvert qu'ils faisaient également des eaux de fruits, mélanges de plantes à boire glacés.

Ni une ni deux, j'ai passé commande de celle aux baies sauvages et de celle aux fruits exotiques (pour mon Philou surtout, qui, quand il a vu la composition, en salivait déjà !). Et puis tant qu'à faire, j'ai pris la carafe avec filtre qui va bien avec... De quoi se désaltérer sainement !




mardi 11 juin 2013

Retour de médiathèque...

Je me remets au roman jeunesse....


..... A la bonne BD....



..... Part à la découverte d'Arman Méliès dont j'entends beaucoup parler ces derniers temps....



..... Et prévois d'autres petites écoutes qui ont l'air bien sympas !


Maintenant, faut que je trouve le temps pour !

Ah... c'est pas tout : le Muze d'été vient de sortir (alors que je n'ai pas encore finit celui du printemps !), avec encore une fois, des thèmes très intéressants et une superbe couverture !



vendredi 7 juin 2013

Je me souviens...



A la manière de Georges Perec, sur une idée de Sandrine, qui, sur une idée de France Inter, se souvient, voici mon tour d'horizon des "je me souviens" de mes années passées (attention, c'est long et tout est complètement dans le désordre !). Je me suis contentée exclusivement d'événements marquants de l'histoire, mais je trouve l'idée sympa et je reviendrai prochainement pour les "je me souviens" de mes moments persos...


  c  Je me souviens de Marie Myriam qui gagne l'Eurovision avec la chanson "Comme un enfant", que l'on m'obligeait à chanter à tous les mariages parce que je chantais bien !

  c  Je me souviens de Benny Hill

  c  Je me souviens de Yannick Noah qui gagne Roland-Garros

  c  Je me souviens de la mort de Daniel Balavoine

  c  Je me souviens de la chute du mur de Berlin

  c  Je me souviens du procès de Caeucescu

  c  Je me souviens de Florence Arthaud qui gagne la Route du Rhum (et je me souviens combien j'étais fière qu'une femme gagne une course en solitaire… (Déjà féministe !). Je me souviens que j'habitais à Saint-Malo et que j'étais allée voir le départ de la course

  c  Je me souviens de l'élection de François Mitterrand

  c  Je me souviens du lancement de Canal +

  c  Je me souviens du gloubiboulga

  c  Je me souviens de Fantômette, du club des 5, d'Alice et du clan des 7

  c  Je me souviens de Pif Gadget et de Rahan

  c  Je me souviens des albums et des vignettes Panini

  c  Je me souviens de Croque-Vacances et des Visiteurs du mercredi

  c  Je me souviens que les Shadocks pompaient

  c  Je me souviens de la minute de Monsieur Cyclopède

  c  Je me souviens des shows de Maritie et Gilbert Carpentier

  c  Je me souviens de Jeux sans Frontières et d'Intervilles

  c  Je me souviens qu'en France on n'a pas de pétrole mais on a des idées

  c  Je me souviens de Touche pas à mon pote

  c  Je me souviens de l'opération "Tempête du désert" et m'être dit : ça va être la 3ème guerre mondiale

  c  Je me souviens des attentats du World Trade Center et m'être dit : ça va être la 3ème guerre mondiale

  c  Je me souviens de cet étudiant bravant un char militaire sur la place Tian'anmen

  c  Je me souviens de l'assassinat de John Lennon

  c  Je me souviens de Gorbatchev et de la Perestroïka

  c  Je me souviens du Minitel

  c  Je me souviens des consoles de jeu Amstrad

  c  Je me souviens de la new wave

  c  Je me souviens de "E.T., téléphone, maison"

  c  Je me souviens du premier épisode de Dallas

  c  Je me souviens des Jeux de 20 heures et de Maître Capello

  c  Je me souviens d'Albator, Goldorak, Candy et des Mystérieuses cités d'or

  c  Je me souviens de la Dame de fer

  c  Je me souviens de la mort de Lady Dy

  c  Je me souviens du Top 50

  c  Je me souviens des films avec Louis de Funès

  c  Je me souviens d'une femme à l'Académie Française : Marguerite Yourcenar (féministe moi ?)

  c  Je me souviens de Bukowski chez Bernard Pivot

  c  Je me souviens de Droit de réponse

  c  Je me souviens de Coluche annonçant sa candidature à la présidentielle

  c  Je me souviens de Borg, Wilander, Edberg, Mc Enroe, Becker, Evert Lloyd, Navratilova

  c  Je me souviens du Dernier Métro

  c  Je me souviens de la Couleur menthe à l'eau

  c  Je me souviens de Gaby, oh Gaby

  c  Je me souviens de l'invasion du Koweït

  c  Je me souviens de Nelson Mandela libre et de Johnny Clegg et Savuka

  c  Je me souviens de la victoire de la France au Mondial de Foot 1998

  c  … et de l'Euro 2000

  c  … et pourtant j'aime pas le foot

  c  Je me souviens du Jerk de Thierry Hazard

  c  Je me souviens de Surya Bonaly et de son incroyable figure qu'elle était la seule à faire à l'époque

  c  Je me souviens de "Saga Africa, ambiance de la brouuusseuuh"

  c  Je me souviens que "Loin du cœur et loin des yeux, de nos villes, de nos banlieues, l'Ethiopie meurt peu à peu, peu à peu…"

  c  Je me souviens aussi de "We are the world, we are the children, we are the one's who make a brighter day so let's start giving…"

  c  Je me souviens de l'affaire du sang contaminé

  c  Je me souviens de l'effondrement de la tribune à Furiani

  c  Je me souviens du suicide de Pierre Beregovoy

  c  Je me souviens de l'affaire Gregory

  c  Je me souviens des Tutsis et des Hutus. L'ai-je bien orthographié ? Je n'en suis pas certaine, mais ce dont je me souviens très bien, c'est d'un abominable génocide

  c  Je me souviens de la découverte du SIDA

  c  Je me souviens de Sophie Marceau, Charlotte Valandray et Charlotte Gainsourg

  c  Je me souviens de l'accident puis de la mort de Ayrton Senna

  c  Je me souviens de "La vie, c'est comme une boîte du chocolat…", puis de "Cours Forrest !"

  c  Je me souviens de Human Bomb

  c  Je me souviens du coup de boule de Zidane (et pourtant, j'aime pas le foot !)

  c  Je me souviens de Renaud et d'Axelle Red, Manhattan Kaboul

  c  Je me souviens de Gainsbourg brûlant un billet de 500 Francs en direct à la télévision

  c  Je me souviens de Bertrand Canta et Marie Traintignant

  c  Je me souviens de "à l'insu de mon plein gré"

  c  Je me souviens de la tempête Erika

  c  Je me souviens de Columbine

  c  Je me souviens de "Holidays", "Joe le taxi", "Luka", "Etienne", "Boule de flipper", "En rouge et noir"… and so on

  c  Je me souviens de l'explosion de Challenger

  c  Je me souviens du nuage de Tchernobyl

  c  Je me souviens de "Putain de camion"

  c  Je me souviens de la petite Omayra agonisant en direct à la télévision

  c  Je me souviens de Fukushima

  c  Je me souviens du naufrage de l'Amococadiz et de la marée noire en Bretagne

  c  Je me souviens de "Ne la laisse pas tomber, elle est si fragile, être une femme libérée, tu sais c'est pas si facile"

  c  Je me souviens de Manureva

  c  Je me souviens de Badinter et de l'abolition de la peine de mort

  c  Je me souviens de Joan Jett qui "Love rock'n roll"

  c  Je me souviens de la funk music

  c  Je me souviens de "Grease" et de "West side story"

  c  Je me souviens du premier bébé-éprouvette (et j'ignorais alors que ça allait tant me concerner)

  c  Je me souviens de la mort de Cloclo

  c  Je me souviens de Christian Ranucci, le "pull-over rouge"

  c  Je me souviens de "Qui c'est les plus forts évidemment c'est les verts" (et pourtant j'aime pas le foot !)

  c  Je me souviens de Franco

  c  Je me souviens des "Versets sataniques"

  c  Je me souviens de "Des sous Pompidou !"

  c  Je me souviens de "Laisse les gondoles à Venise"

  c  Je me souviens de l'élection d'Obama

  c  Je me souviens du Prix Nobel de Littérature pour J.M.G. Le Clezio
  c  … Et je me souviens du Goncourt de Houellebecq

  c  Je me souviens de la mort de Fred Chichin

  c  Je me souviens de Aung San Suu Kyi

  c  Je me souviens des Balkans

  c  Je me souviens qu'"Il est libre Max"

  c  Je me souviens de Tsunami de décembre 2004

  c  Je me souviens de l'émergence de la télé-réalité, "Loft Story" et "Star Academy"

  c  Je me souviens de l'enlèvement d'Ingrid Betancourt par les FARC

  c  Je me souviens de la canicule de 2003

  c  Je me souviens de "The social network"

Et puis je me souviens de tas d'autres choses...
En revanche, je ne m'en souviens pas, mais l'année de ma naissance, il y a eu :

- Le Concorde
- Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité
- Woodstock
- Sharon Tate
- Beckett, prix Nobel
- Alain et Romy dans une piscine
- Une sirène du Mississipi et un Macadam Cowboy
- Je t'aime, moi non plus
- C'est extra


Et voilà, je suis née au son de ça :


… Et pourtant, mes parents m'ont appelée Véronique !

... Et je me dis que tout ça ne me rajeunis pas, mais alors, pas du tout !!!!!

mardi 4 juin 2013

Une aide pour les libraires

"Les éditeurs ont annoncé lundi à Bordeaux, lors des 2èmes Rencontres nationales de la librairie, une aide de sept millions d'euros, tandis que la ministre de la Culture promettait une enveloppe de deux millions pour venir en aide aux libraires, mis à mal par les géants de la vente en ligne."


AFP - 3 juin 2013


Et toujours ce petit machin qui me trotte dans la tête, qui trotte, qui trotte, qui trotte et qui commence à me hanter nuit et jour tellement j'en ai envie, et surtout en cette période très difficile au boulot. Mais je sais que cela restera très probablement à l'état de rêve... :



photos prises à la Droguerie de Marine, Saint-Malo - Mon rêve !

Des rayonnages et des rayonnages de livres, des tables et des tables de livres, de beaux objets de déco, des mappemondes, des fauteuils-clubs où s'asseoir pour compulser l'un ou l'autre ouvrage, de vieilles malles remplies de trésors, un coin jeunesse à tomber par terre, et un coin thé-café-gourmandises...

Je radote...

dimanche 2 juin 2013

Mes bonheurs de mai...



Boire du Champagne / Voir Maman heureuse / Faire fi du mauvais temps et faire quand même du tourisme / Resortir ma machine à coudre / Un apéritif dînatoire avec des voisins très sympas / Une petite Juliette à croquer / La naissance de Liloue, ma petite-nièce / Apprendre la deuxième grossesse d'une de mes nièces et me dire que ce sera mon/ma troisième "petit(e)-neveu(nièce)" ! / Après de nombreuses années sans avoir pu y aller, profiter du Festival Etonnants Voyageurs de Saint-Malo / Et par la même occasion, profiter de Saint-Malo sous le soleil / Ramener Maman chez elle et être toute chose de se dire qu'elle va de nouveau être seule / Mais se dire que l'on se revoit dans deux mois / Vive les jours fériés ! / Ecouter de la musique sympa / Lire des livres sympas / Voir des films sympas / Refaire de la déco et ré-aménager deux pièces / Avoir désormais un "vrai" dressing / Quelqu'un qui m'offre un bouquet de fleurs et qui me dit que je suis précieuse / Quelqu'un d'autre qui me dit que ma façon de m'exprimer en public montre toute mon intelligence (oui, les chevilles, et alors !) / La surprise de découvrir deux ânes dans le pré d'à-côté / Faire des surprises à des êtres chers / Manger des galettes / Boire du cidre à la pression / Rêver des Antilles / Re-boire du Champagne / Un écrivain qui me demande l'adresse de mon blog / Un mois d'apéro tous les soirs ///

samedi 1 juin 2013

1er juin...

Vous faites quoi vous aujourd'hui ?

Parce que pour moi, ce sera ça :




J'veux du soleil !!!!!!!!